• Pour les enfants du monde entier




    Pour les enfants du monde entier
    qui n'ont plus rien à espérer
    je voudrais faire une prière
    à tous les maîtres de la terre
    à chaque enfant qui disparaît
    c'est l'univers qui tire un trait
    sur un espoir pour l'avenir
    de pouvoir nous appartenir


    j'ai vu des enfants s'en aller
    sourire aux lèvres et coeur léger
    vers la mort et le paradis
    que des adultes avaient promis
    mais quand ils sautaient sur les mines
    c'était Mozart qu'on assassine
    si le bonheur est à ce prix
    de quel enfer s'est-il nourrit


    et combien faudra-t-il payer
    de silence et d'obscurité
    pour effacer dans les mémoires
    le souvenir de leur histoire
    quel testament quelle évangile
    quelle main aveugle ou imbécile
    peut condamner tant d'innocence
    à tant de larmes et de souffrances


    la peur, la haine et
    la violence ont mis le feu à leur enfance
    leur chemin se sont hérissés
    de misère et de barbelés
    peut-on convaincre un dictateur
    d'écouter battre un peu son coeur
    peut-on souhaiter d'un président
    qu'il pleure aussi de temps en temps


    pour les enfants du monde entier
    qui n'ont de voix que pour pleurer
    je voudrais faire une prière
    à tous les maîtres de la terre
    dans vos sommeils de somnifère
    où vous dormez les yeux ouverts
    laissez souffler pour un instant
    la magie de vos coeurs d'enfants


    et puisqu'on sait de par le monde
    faire la paix pour quelques secondes
    au nom du père et pour Noël
    que la trêve soit éternelle
    qu'elle taise à jamais les rancoeurs
    et qu'elle apaise au fond des coeurs
    la vengeance et la cruauté
    jusqu'au bout de l'éternité
     
    je n'ai pas l'ombre d'un pouvoir
    mais j'ai le coeur emplie d'espoir
    et de chansons pour aujourd'hui
    qui sont des hymnes pour la vie
    et des ghettos des bidonvilles
    du coeur du siècle de l'exil
    des voix s'élèvent un peu partout
    qui font chanter les gens debout
    vous pouvez fermer vos frontières
    bloquer vos ports et vos rivières
    mais les chansons voyagent à pied
    en secret dans des coeurs fermés
    ce sont les mères qui les apprennent
    à leurs enfants qui les reprennent
    elles finiront par éclater
    sous le ciel de la liberté
    pour les enfants du monde entier . . .



    Yves Duteil





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :