• Malheur à celui qui blesse un enfant



    Il n'a pas de père, et il n'a pas de mère,
    C'est le plus frondeur de tout l'orphelinat
    On cite en exemple son sale caractère
    Et on le punit car on ne l'aime pas.

    {Refrain:}
    Qu'il soit un démon, qu'il soit noir ou blanc,
    Il a le cœur pur, il est toute innocence
    Qu'il soit né d'amour, ou par accident,
    Malheur à celui qui blesse un enfant.

    Il vole au marché, un gâteau, une orange,
    Et on le poursuit, il faut le rattraper
    On donne l'alerte, on arrête un ange
    Et pour se défendre il se met à pleurer.

    {Refrain}

    Il est émigré d'un pays de misère
    Et dans une école il apprend à parler
    Son accent fait rire, il ne peut rien faire
    Sans qu'on lui reproche d'être un étranger.

    Enrico Macias

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Décembre 2005 à 00:00
    La nature-la vie ,
    Un blog que je découvre avec émotion très beau textes et photos tout en réalité,justesse,tendresse,eamour, colère ... J'aime
    2
    Mardi 20 Décembre 2005 à 00:10
    La nature-la vie ,
    Ha oui j'allais oublier direction mon blogroll
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :